Vous êtes ici: Accueil
> Le 12/03/18 à 19h17 par LCX

Revue de l'actu #10 (FFXV, NieR...)

Dans l'actualité de la semaine 10, du lundi 5 mars au dimanche 11 mars

Ressorties & remémoration.

[mini]7246[/mini]


par LC et Skypirate



FINAL FANTASY XV

Le roi est mort, vive le roi : Final Fantasy XV ressort.

Sortie de l'édition royale
L'édition du bilan avant l'édition complète, théoriquement l'année prochaine, l'édition royale est une ressortie du jeu avec tous ses contenus parus jusqu'ici agrémentés de certains bonus comme une revisite du chapitre final du jeu pour le plus gros morceau.

[mini]7245[/mini]


Nous devrions prochainement donner notre avis sur ces ajouts à la fois très minces et en apparence substantiels qui font le pack royal, c'est à dire l'extension qui permet aux joueurs ayant déjà une copie du jeu de le mettre à niveau pour profiter des nouveautés. Un nouveau point de vue, une histoire enrichie, un nouveau moyen de transport ; un suivi qui en convainc certains et en interrogent d'autres, notamment au sujet du prix excessif de ce pack aux allures d'addition pour les joueurs fidèles ayant profité du suivi "gratuit" jusque-là. On aimerait bien se poser enfin pour tirer nous aussi le bilan de l'expérience, mais il va falloir attendre 2019 pour ça !

Sortie de l'édition PC
Promesse tenue par la BD2, l'édition Windows du jeu est enfin disponible et le jeu accessible au plus grand nombre.
Après une grosse vingtaine d'heures passées sur la version PC de Final Fantasy XV (pas bien loin de la conclusion, donc), nous souhaitons d'abord louer les efforts d'optimisation réalisés par Square Enix pour le compte de ce portage. L'éditeur s'est véritablement donné les moyens de faire de cette Windows Edition une attraction pour les joueurs PC et les premiers chiffres de vente évoquant environ 230 000 ventes sur Steam pour les premiers jours semblent récompenser cet effort. Loin d'être un portage paresseux, cette version PC offre nombre de perspectives réjouissantes pour les joueurs désirant éprouver leur configuration tout en proposant dans le même temps quelques compromis pour tourner sans trop d’accrocs sur les machines plus anciennes.

On envierait presque le joueur complètement vierge d'Eos et qui découvrirait l'expérience pour la toute première fois.
Pour à peine 50 euros (et bien moins pour les mieux renseignés), le jeu propose l'ensemble du contenu produit à ce jour pour une expérience toujours aussi tristement lacunaire sur le fond, mais à la structure désormais moins frustrante grâce à l'ensemble du contenu additionnel désormais disponible. Il reste encore bien du chemin avant d'atteindre l'objectif des 2 millions de copies, mais le soutien des moddeurs pourrait sans doute pérenniser l'affaire une fois l'effet de curiosité un peu tassé. (Skypirate)

Résultat du jeu concours FFDream
En partenariat avec Koch Media, FFDream a mis en jeu sur Twitter 5 exemplaires du livre Inside revenant sur FFXV. Si vous avez participé, les résultats sont ici.
[mini]7247[/mini]




NIER: AUTOMATA
[mini]7244[/mini]

Un an !
L'un des jeux qui auront marqué l'année 2017 fête son premier anniversaire ! À cette occasion, SQEX annonce par la voix du réalisateur du jeu, l'organisation d'événements dédiés aux fans du jeu sans plus de précision. On attendra donc les premières informations, et surtout de savoir si un de ces événements se tiendra chez nous.


L'inénarrable réalisateur du jeu, Taro Yoko, en pleine action. On vous encourage à regarder cette vidéo en entier pour découvrir les sordides coulisses de son tournage.


On vous propose de relire l'avis de Skypirate dont voici un extrait pour se remémorer ce monument du jeu-vidéo, exemple parfait du meilleur de SQEX en des temps instables :
Succéder à NieR était un pari dangereux auquel Taro Yoko s’est attelé avec le grain de folie qu’on lui connaît. Sans vouloir redéfinir les paradigmes du genre, Automata parvient à imposer sa singularité et à rendre crédibles ses enjeux. Je souhaitais à Square Enix fin 2016, « toute l’inspiration du monde pour faire de NieR: Automata un jeu marquant » et j’ai été exaucé bien au-delà de mes espérances. Happé par un récit intelligent avec ses personnages écorchés, séduit par un système de jeu intuitif où Platinum Games exulte de générosité, je suis encore troublé par ce que je viens de vivre avec un sentiment de satisfaction viscéralement renouvelé.


Notre jeu concours
En partenariat avec SQEX France, FFDream vous propose de gagner 30 merveilleux t-shirts NieR:Automata. Envie de soutenir les androïdes dans leur lutte pour l'Humanité ? Découvrez les règles et participez donc sur Facebook ou Twitter (ou même Discord, dans la catégorie concours).

[mini]7249[/mini]


Venez évoquer vos souvenirs du jeu sur notre Discord
Quoi de plus beau que de se réunir autour d'un objet d'adoration ? Certes, faire l'expérience dudit objet... On vient ici conter ses sentiments relatifs à cette troublante aventure !

L’œuvre étrange de Taro Yoko
Third Edition fête sa troisième année d'existence avec un ouvrage que nous attendions très impatiemment puisque l'auteur Nicolas Turcev nous livre pas loin de 230 pages consacrées à "l’œuvre étrange de Taro Yoko". Fait notable, Taro Yoko s'est investi personnellement en se livrant à l'exercice d'une préface naturellement décalée et qui rend l'objet encore un peu plus désirable. Découpé en quatre parties (Création, Musique, Univers et Analyse) le livre revient sur la naissance de Drakengard jusqu'à la consécration médiatique permise grâce à NieR: Automata. Un chemin jalonné de petites et grandes déceptions commerciales, mais avec la volonté de ne jamais trahir une certaine ligne spirituelle tout en entretenant une liberté de ton s'épanouissant dans des récits tortueux.

[mini]7248[/mini]


Preuve de l'engouement pour l'ouvrage, la version dite "First Print" (avec couverture alternative et lithographie à son effigie) est tombée en rupture 10 minutes à peine après le lancement des commandes. La version simple est quant à elle toujours disponible à cette adresse pour 19,90 €.



FINAL FANTASY XIII
[mini]7243[/mini]

8 ans et l'apaisement des grands
Le glorieux FFXIII fête ses 8 ans en France ! Épisode polémique pour avoir embrassé radicalement ses choix, au nom de l'exigence artistique. On se souvient d'une direction artistique futuriste et fantaisiste d'une qualité incroyable, portée par un son envoûtant et une fresque narrative à plusieurs niveaux qui aura décontenancé les moins assidus. Une réalisation de haut vol, ponctuée par les très généreuses cinématiques de Visual Works ; une épopée contemplative cadrée par un système de jeu ciselé, et un regard sur des personnages particulièrement humains qui grandissent, quittent le doux cocon familial et deviennent des adultes à même de choisir comment vivre leur vie.

Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0 Valid CSS Powered by DokuWiki GNU FDL

Qui sommes-nous ?
Aidez WikiSquare en le faisant connaître !
Sauf mention contraire, tous les textes sont disponibles sous les termes de la GNU Free Documentation License.
Les images sont sous le copyright de leurs auteurs.

Page générée en 0.038182020187378 seconde.