Vous êtes ici: Accueil > Dossiers > Les Chocobos

Les Chocobos

chocobo2.jpg

Definition

Le Chocobo est un volatile imaginaire inventé par Koichi Ishii, qui a travaillé sur plusieurs Final Fantasy. Le mot chocobo fut inspiré par une friandise japonaise nommée Chocoball dont un oiseau illustrait l'emballage. Kyoro-chan, qui servit de modèle, était un personnage dans une publicité pour Chocoball.

Le Chocoball

Le chocoball est une friandise créée par la firme japonaise Morinaga et dont le nom servit d'inspiration aux créateurs des Chocobos pour la série de jeu vidéo Final Fantasy.

Bien que ce ne soit qu'une cacahuète enrobée d'une couche de chocolat, ce bonbon peut avoir plusieurs formes et plusieurs parfums. Il a souvent la forme de personnages populaires. On pourrait le considérer comme un intermédiaire entre un bonbon et une sucette.

Cette friandise ayant connu un grand succès au Japon et aux États-Unis, il existe désormais de nombreux goodies inspirés des Chocoballs. En France, on les a connu sous les anciennes marques Treets et Smarties, renommées depuis M&M’s, et dans des variantes de diverses formes et divers noms, associant chocolat noir ou au lait autour d'un fourrage croquant, mentholé, acidulé.

Des confiseries plus sophistiquées et traditionnelles utilisent une amande grillée, ou un fourrage de nougat ou nougatine, une petite pâte de fruit gélifiée, ou une écorce d'agrume confite.

Présentation du Chocobo

Le Chocobo s'apparente à une grosse autruche d'environ 2m80 de haut au cri particulier (kwohaa !). Il est généralement jaune mais peut avoir différentes couleurs selon ses caractéristiques (courir, nager, voler…). Dans certains opus, il peut aussi être invoqué comme une créature magique qui attaque les ennemis. Il se nourrit de légumes et ses plumes ont des pouvoirs surnaturels. Bien que certains chocobos soient plus durs à diriger que d'autres, ils se révèlent très utiles pour les aventuriers, de plus, les chocobos permettent souvent de parvenir à des endroits inaccessibles à pied. Leur capture et leur apprivoisement sont donc vivement conseillés pour terminer certaines quêtes annexes. Lorsque vous montez un Chocobo, vous ne rencontrerez pas d'ennemis aléatoires. Le bébé du chocobo s'appelle le Chicobo.

Le volatile est apparu pour la première fois dans Final Fantasy II. Face au succès rencontré auprès des fans de la série Final Fantasy, le chocobo deviendra alors un personnage récurent de celle-ci. Ses apparitions sont toujours accompagnées d'un thème musical particulier évoluant au cours de la série, en passant par le thème “techno” du VI, “rock” du VIII ou “mélodieux” du IX. Le thème porte le nom de “de chocobo” précédé d'un préfixe annonçant la tournure du thème, “techno de chocobo” pour Final Fantasy VI, “electric de chocobo” pour le VII, “mods de chocobo” pour le VIII, “aloha de chocobo” pour le IX ou encore “brass de chocobo” pour le X.

Son rôle dans la série

  • Dans Final Fantasy II, le chocobo sert uniquement de moyen de transport. Se déplacer sur son dos sur la carte du monde permet ainsi d'éviter les combats aléatoires.
  • Dans Final Fantasy III, le volatile joue un rôle plus étendu. Il peut une nouvelle fois servir de monture, mais il peut aussi être invoqué en combat pour aider le joueur à défaire ses ennemis. On remarque l'apparition d'un mini-jeu au cours duquel chevaucher un chocobo aux alentours du Continent flottant permet d'obtenir un objet cadeau. Enfin, ce jeu marque également la première du Gros Chocobo, qui permet au joueur de stocker des objets afin d'alléger son inventaire.
  • Final Fantasy IV marque la création de plusieurs espèces de chocobo. On trouve les chocobos généralement dans de petites forêts rondes se trouvant au Sud du Mt Ordeals et au Nord-Est de Fabul ou dans le village Chocobo qui se trouve au Nord de Troia. Le chocobo standard jaune, capturé dans une forêt de chocobos, qui traverse les rivières et s'échappe lorsqu'on en descend. Ce chocobo se trouve dans les deux forêts et dans le village chocobo. Le noir, qui peut voler. Celui-ci ne s'enfuit d'ailleurs pas quand son cavalier en descend, mais attend plutôt son retour pour retourner dans sa forêt d'origine. Enfin, le chocobo blanc ne peut pas être capturé et sert uniquement à remonter les pouvoirs magiques du joueur. Le Gros Chocobo a le même rôle que dans le précédent opus, tandis que les chocobos peuvent encore une fois être invoqués en combat. Dans la salle secrète du château des nains, on peut rencontrer un étrange chocobo rouge jaune et blanc. Le chocobo est aussi une invocation de Rydia.
  • Dans Final Fantasy V, un des personnages est un chocobo, Boko, le meilleur ami du héros principal. Comme dans le quatrième opus, le joueur peut capturer un chocobo noir, qui vole et lui permet donc de compléter des quêtes annexes en atteignant des lieux qui sont, autrement, inaccessibles. On retrouve une invocation lançant un chocobo sur les ennemis durant le combat.
  • Final Fantasy VI ramène le chocobo a sa mission d'origine : être un moyen de transport, qu'on peut ici louer dans les villes et les forêts. Setzer peut toutefois invoquer un troupeau de chocobos a l'aide de sa technique spéciale.
  • Dans Final Fantasy VII, le chocobo acquiert une place bien plus importante que dans les autres épisodes de la série. Le joueur peut capturer des chocobos et les envoyer dans des étables louées dans la Ferme Chocobo. Les chocobos ainsi capturés ne s'enfuiront pas lorsque le joueur les utilisera sur la carte du monde. Un détail qui a fait augmenter la durée de vie du jeu de dizaines d'heures auprès des fans : il est possible de les accoupler entre eux a l'aide d'une noix afin d'obtenir des chocobos de différentes couleurs, aux habiletés diverses. Le chocobo ordinaire se déplace uniquement sur les plaines, le bleu traverse les rivières, le vert gravit les montagnes, le noir regroupe les caractéristiques du bleu et du vert, et enfin le chocobo doré peut tout faire, y compris traverser les océans. Le joueur qui espère obtenir les chocobos noirs et dorés sera contraint de passer des heures au Gold Saucer, où ses volatiles devront défaire leurs adversaires chocobos dans des courses endiablées afin de les faire progresser. Au joueur de nourrir ses chocobos de légumes variés afin de leur donner l'énergie nécessaire… Enfin, une invocation nommée Choco/Mog permet une nouvelle fois d'utiliser un chocobo pour attaquer ses ennemis. Vous rencontrerez un chicobo blanc a Midheel.
  • Dans Final Fantasy VIII, le chocobo, une fois capturé dans une Forêt Chocobo, sert de moyen de transport sur la carte du monde ainsi que d'invocation en combat en utilisant un objet. On peut souligner que monter un chocobo permet de doubler le nombre de pas parcourus par les héros, et donc le montant d'argent reçu. La quête des Chocobos de cet opus consiste a trouver des objets des diverses forets de Chocobo a travers le monde. Les fans se sont vus offrir la possibilité de se procurer une Pocket Station, qui, connectée à leur PlayStation permet alors de gérer Boko le chocobo de la même manière qu'un Tamagotchi. Ce chocobo virtuel est utile pour obtenir certains objets rares, dont certaines G-Forces inédites.
  • Final Fantasy IX donne accès à un seul chocobo montable, Choco. Celui-ci, en plus d'être un moyen de transport, donne accès a plusieurs endroits innaccessibles autrement, comme le Paradis des Chobocos, le jardin aérien des Chocobos ou la baie des Chocobos. Le chocobo peut changer de couleur grâce à un mini-jeu, “Chocobo Hot & Cold”. Les couleurs ont été par ailleurs revues : le chocobo bleu traverse les rivières et les eaux peu profondes, le rouge traverse les eaux peu profondes et les montagnes, le bleu foncé a les mêmes capacités que le rouge en plus de pouvoir franchir les océans, le chocobo doré permet de voler a partir d'une foret. Vous rencontrerez un chicobo jaune dans le village des nages noirs.
  • Final Fantasy X réduit l'importance du chocobo, qui est un moyen de transport et permet de compléter plusieurs mini-jeux avec objets à la clé.(dressage sur la Plaine Félicité et Course de Chocobo au temple de Remiem)
  • Dans Final Fantasy X-2, certaines missions nous amènent à côtoyer plus les chocobos. Le joueur devra ainsi aider Clasko dans son élevage de chocobos, permettant de débloquer des quêtes annexes. Le chocobo peut etre capture apres un combat et être ensuite nourri pour le faire augmenter de niveau. Il demeure une monture et permet de découvrir des objets rares et lieux cachés. On peut choisir le lieu ou envoyer notre chocobos afin qu'il ramène des objets après un certain temps.
  • Il est possible d'apprivoiser un chocobo dans Final Fantasy XI et ensuite de s'en servir comme monture, lors de votre périple ou lors de courses organisées. Il vous faudra cependant passer votre permis Chocobo afin de le monter. Beaucoup de couleurs de Chocobo existent dans ce volet. Il y a une étable de chocobo dans chacune des trois villes de départ du jeu. La quête consistant a obtenir le permis chocobo requiert un personnage d'au moins de niveau 20, il faut ensuite aller a Drangruf Wadi et prendre quelques graines pour nourrir les chocobos de Jeuno afin de gagner leur confiance. grâce au “chocobo raising”, le joueur peut élever son propre chocobo.
  • Dans Final Fantasy XII, les chocobo sont présents sous plusieurs formes dans le jeu, notamment apprivoisés ou sauvages, lesquels peuvent être rencontres lors de votre périple en tant qu'ennemis, les rouges, noirs, marrons, verts et blancs. il y a aussi une rare variante du chocobo noir, une version du rouge bien plus forte et également le chocobo blanc qui est l'objet d'une chasse. L'on peut en louer pour une durée limitée a 180 secondes afin de franchir plus rapidement les lieux et sans rencontrer les ennemis.
  • Dans Revenant Wings, Chocobo est l'invocation de rang 1 de l'attaque non-elementale physique.
  • Final Fantasy Tactics fait la distinction entre les chocobos domestiqués, qui permettent aux troupes de se déplacer plus vite, et les chocobos sauvages, qui attaqueront vos héros mais pourront être contrôles momentanément selon les habiletés des personnages. Les chocobos jaunes soignent les blessures, les noirs peuvent voler et les rouges peuvent invoquer des météores sur leurs ennemis.
  • Dans Final Fantasy Tactics Advance, les chocobos sont les montures des juges. Le job Animist peut utiliser la technique “chocobo rush” qui invoque un troupeau de chocobos.
  • Dans Final Fantasy Adventure (en fait le premier Seiken Densetsu), le personnage principal découvre un des derniers œufs de chocobo. À son approche, ce dernier éclot et la créature pense se trouver en présence de sa mère. Le chocobo permettra alors au joueur de se déplacer plus vite sur la carte. Plus tard dans le jeu, le héros se fera éjecter d'une forteresse volante et s'écrasera dans le désert. Le chocobo retrouvera son maître et le ramènera vers la civilisation. Cependant, cet effort lui coûtera ses jambes. Afin de le sauver, le docteur Bowow lui greffera des pattes cybernétiques. Au final, le chocobo pourra courir si vite qu'il permettra au joueur de traverser les plans d'eau.
  • Dans la série Final Fantasy: Unlimited, on retrouve plusieurs chocobos, dont Chobi, qui pourra par la suite apprendre à voler.
  • Dans le film Final Fantasy VII: Advent Children, les chocobos n'apparaissent que sur des affiches sur quelques murs de la ville.
  • Dans le film Final Fantasy: Les créatures de l'esprit, l'on peut apercevoir un chocobo sur un t-shirt.

La série dédiée au Chocobo

Non contents d'apparaître seulement dans les Final Fantasy, les Chocobos possèdent leur propres jeux dont voici la liste :

  • Chocobo no Fushigi Dungeon
  • Chocobo's Dungeon 2
  • Chocobo World
  • Chocobo Racing
  • Chocobo Stallion
  • Dice de Chocobo
  • Chocobo Collection (compilation des trois jeux précédents)
  • Hataraku Chocobo
  • Chocobo Land - A Game of Dice
  • Final Fantasy Fables: Chocobo Tales
  • Chocobo de Mobile

Autres apparitions des chocobo

Les chocobo apparaissent régulièrement dans d'autres jeu de Square notamment la série des Mana. Dans Seiken Densetsu, il sert de monture, et sera plus tard remplace par “Chocobot”. Dans Sword of Mana, le chocobo peut être vu en patientant quelques temps après la fin du jeu. Dans Legend of Mana, les chocobos noirs sauvages apparaissent en tant que monstres alors que les jaunes peuvent aider le joueur dans les combats. Ils apparaissent aussi dans Seiken Densetsu: Friends of Mana.

Dans Secret of Evermore, l'œuf de Chocobo est un objet rare. Dans Kingdom Hearts, on peut avoir un vaisseau en forme de chocobo et une keyblade portant le nom de Metal Chocobo et le pendentif de la chaîne est un chocobo jaune. Dans la grotte de Destiny Island, l'on peut apercevoir un dessin de chocobo. Dans Parasite Eve, une bannière ornée d'un chocobo est située a l'entrée du musée américain d'histoire naturelle, un squelette de Chocobo peut être vu a coté. Dans Tobal 2, le chocobo peut être obtenu en tant que combattant.

On peut aussi trouver des références aux chocobos dans des jeux autres que ceux de square. Dans Lunar 2: Eternal Blue Complete, un chocobo bleu tire les wagons de la caravane du cirque. Le dragon rouge Ruby se dit avoir été un Chocobo, mais rapidement transforme en “Chuckoboo”. Battle for Wesnoth contient une unité squelette appelle “chocobone”. Dans World of Warcraft, deux races, le Blood Elf Hawkstrider et le Gnome Mechanostrider, ressenblent tous deux au chocobo.

Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0 Valid CSS Powered by DokuWiki GNU FDL

Qui sommes-nous ?
Aidez WikiSquare en le faisant connaître !
Sauf mention contraire, tous les textes sont disponibles sous les termes de la GNU Free Documentation License.
Les images sont sous le copyright de leurs auteurs.

Page générée en 0.23566818237305 seconde.