Vous êtes ici : Accueil > Final Fantasy XII

Final Fantasy XII

Fiche Technique

logo_ff12.jpg

Plateforme

Playstation 2

Dévelopeur Square-Enix
Genre RPG
Dates de Sortie
  • Japon :
    16 mars 2006.
  • Amérique :
    31 octobre 2006.
  • Europe :
    22 février 2007.
Equipe

- Histoire et concept : Yasumi Matsuno
- Production : Akitoshi Kawazu
- Réalisation : Hiroshi Minagawa, Hiroyuki Itô
- Direction artistique : Isamu Kamikokuryô
Hideo Minaba
- Musique : Hitoshi Sakimoto
- Programmation : Takashi Katano
- Illustration : Akihiko Yoshida

Ce projet fait partie de la compilation Ivalice Alliance.

Final Fantasy XII (ファイナルファンタジーXII, Fainaru Fantajī Tuerubu) est un jeu vidéo de rôle développé et édité par Square Enix, sorti sur PlayStation 2 le 16 mars 2006 au Japon. Il a été édité en Amérique du Nord le 31 octobre 2006 par Square Enix, et en Europe en février 2007 par Ubisoft. Avant sa sortie européenne, le jeu s'était déjà vendu à plus de quatre millions d'exemplaires dans le reste du monde.

Final Fantasy XII se déroule dans le monde imaginaire d'Ivalice, où deux puissants empires, Rozarria et Archadia, se disputent la domination des terres. Le jeu débute deux ans après qu'Archadia ait annexé le petit royaume de Dalmasca. Dans ce contexte général, le jeu se concentre sur Vaan, un jeune aventurier dalmascan qui rejoint le mouvement de résistance de la princesse Ashe contre l'empire archadien.

Le jeu introduit plusieurs innovations à la série des Final Fantasy : les combats se déroulent sur l'écran d'exploration sans phase de transition ; un système de « gambits » permet de définir à l'avance des actions à effectuer par les différents personnages suivants certaines conditions ; enfin, une « grille de permis » détermine quelles compétences et équipements sont utilisables par ces derniers. Final Fantasy XII reprend également certains concepts et éléments des précédents volets de la série, comme les invocations de créatures, les Chocobos ou les vaisseaux volants.

Synopsis

An 704 du calendrier valendien… Le monde d’Ivalice est déchiré par le conflit entre deux grandes puissances : Archadia à l’est et Rozarria à l’ouest. Archadia lança sa grande campagne d’annexion au détriment de petits royaumes et notamment celui de Dalmasca. La guerre mit à feu et à sang ce royaume qui, par dépit, dut capituler face l’envahisseur. Dalmasca connut de nombreuses pertes civiles, mais également royales…

Le jeu débute dans le décor royal de la grande cité de Rabanastre, capitale de Dalmasca, petit royaume d’Ivalice. On commence par assister à une magnifique parade en l’occasion du mariage d’Ashe, princesse du Dalmasca, et de son futur époux Rasler. Tous les habitants de la cité royale sont présents et festoient en compagnie d'un orchestre de moogles. Mais cette ambiance festive cesse après la cérémonie en elle-même. Ainsi, un grand empire du nord marchait sur Dalmasca, l’Empire d’Archadia. On assiste au conseil de guerre de Dalmasca ou Basch fait sa première apparition. Il apprend au conseil que Nalbina va tomber et décide de partir avec Rasler pour défendre cette place forte. Malheureusement, ils échouent dans leur mission, Rasler meurt et Nalbina tombe. Le jeu commence alors avec Reks, soldat de Dalmasca qui accompagne Basch pour une ultime tentative pour sauver le roi, tentative qui se révèle infructueuse. Cette partie du jeu sert un peu de tutorial, pour s’habituer au système. An 706 du calendrier valendien… Deux ans après les malheureuses circonstances, Rabanastre, capitale de Dalmasca, attend avec méfiance la venue du nouveau consul envoyé par Archadia. Un jeune homme prénommé Vaan va profiter de cet évènement pour piller les autorités impériales qu’il considère comme ses pires ennemis depuis que l’Empire ôta la vie à son frère. C’est lorsque Vaan s’introduira dans le château que l’histoire connaitra un dénouement irréversible changeant ainsi le destin de notre héros et du monde d’Ivalice…

Influences

Les développeurs déclarent s'être inspirés de pays méditerranéens pour concevoir les graphismes du jeu. Cela est évident du point de vue architectural lorsque l'on voit les nombreuses cités d'Ivalice ainsi que les races qui les peuplent. L'équipe artistique a visité la Turquie, qui a influencé le choix de décors inspirés du monde méditerranéens. Les développeurs ont aussi tiré leur inspiration d'autres sources, telles l'Inde ou New York City. On peut à ce propos noter l'utilisation du sanscrit dans la cité de Bhujerba (cela ne concerne cependant que la version anglophone du jeu) : Svagatam (bienvenue) et Parijanah (guide) sont des mots directement tirés du sanskrit. Hideo Minaba, développeur et réalisateur artistique adjoint, affirme en outre que l'équipe désirait ajouter des éléments de culture arabe dans le jeu, afin de donner une dimension plus internationale. La guerre est aussi un thème prédominant du jeu et les développeurs ont affirmé s'être inspirés de la Rome Antique pour les scènes de bataille, notamment celle présente dans l'introduction du jeu. On a aussi beaucoup parlé d'une éventuelle influence de Star Wars sur le jeu ainsi que de quelques clins d'oeil au célèbre anime Les Visions D'Escaflowne d'où est repris le nom de Vaan. En effet, on retrouve de nombreux thèmes communs à ces deux derniers : un empire cruel, un “méchant” caché sous une armure, des rebelles dirigés par une princesse en fuite, un pirate et son vaisseau accompagné par une co-équipière non-humaine, etc.

Anecdotes

France

La France fut le premier pays d'Europe où le jeu fut mis en vente, le 22 février 2007. Tous les autres pays auront attendu le lendemain.

Le monde est petit

Saviez-vous que la plupart des membres de l'équipe de développement de Final Fantasy XII avaient déjà travaillé sur Final Fantasy Tactics (1997), Final Fantasy Tactics Advance (2003) mais aussi Vagrant Story (2000)? Ces gens sont bien nostalgiques puisqu'ils n'ont pu s'empêcher de glisser quelques références à ces jeux au sein même de Final Fantasy XIII ! Les avez-vous remarqués ? Commençons par la plus évidente: point commun entre FF Tactics et FF XII ? Le monde d'Ivalice tout simplement ! Et oui, même si étrangement, le scénario de FFXII est antérieur à celui de FF Tactics, tous deux se déroulent en Ivalice.

Un peu moins évident, le personnage de Montblanc. Le mog, chef du Clan Centurio de Final Fantasy XII, avait commencé par être un des personnages principaux de Final Fantasy Tactics Advance ! La dernière référence est, je vous l'accorde, plutôt ardue! Si vous vous êtes lancé dans la chasse aux contrats dans FFXII, vous serez passé par le Statut “Brise-risque” (Riskbreaker en anglais), qui est une référence directe à l'unité spéciale dont fait partie le héros de Vagrant Story, Ashley Riot!

Jeu star

Pour ajouter à son palmarès, Final Fantasy XII est l'un des 6 jeux à avoir réussi à obtenir la note de 40/40 par le mythique magazine japonais Famitsu. De plus, après avoir reçu la note de 9 sur 10 dans le magazine anglais Edge, Final Fantasy XII s'est vu décerner l'Edge Awards du meilleur jeu de l'année 2006

Gilgamesh….petit voleur !

Voilà un nom qui fait frémir, il faut dire que le boss Gilgamesh n'est pas facile à vaincre avec ses multiples épées ! Mais avez-vous fait attention à ces épées justement ? Elle ne vous sont pas inconnues, loin de là, puisqu'elles appartiennent toutes à des héros de Square Enix ! Gilgamesh utilise entre autres l'Epée Broyante de Cloud (FF VII), la Pistolame (première gunblade) de Squall (FF VIII), l'Orichalque de Djidane (FF IX), l'épée Fraternité de Tidus (FF X) qui est d'ailleurs également portée par Yuna dans FFX-2 et même l'une des armes ultimes de FF XII : la Lame Solaris. C'est avec un autre clin d'œil à Final Fantasy VIII qu'il utilise l'épée Zantetsuken d'Odin, G-Force que Gilgamesh remplace dans le jeu, quand elle est tuée par Seifer. Bien que leur design ait été parfois un peu modifié, toutes sont bien reconnaissables (Le Lion gravé sur la Gunblade de Squall est ici remplacé par un Chocobo par exemple) ! Autre anecdote concernant Gilgamesh, les adeptes de la Saga l'auront bien évidemment rencontré dans Final Fantasy V sur fond d'une chanson appelée “Clash on the Big Bridge”. Vous aurez alors surement remarqué que c'est une version réactualisée de cette mélodie qui est reprise pendant le combat contre Gilgamesh dans Final Fantasy XII.

FF12 reste traditionnel

Même si la méthode de combat est plus sophistiqué, les ennemis eux sont très connu. Les pampas, les coquatrices, les loups garou et les bombos ne sont que les ennemis les plus facile à reconnaitre. De plus les armes sont aussi classiques comme la lame ultima, épée sanguine, poignard, épée mithril ne sont que quelques armes toujours présente dans presque tout les épisodes de Final Fantasy.

WebAnalytics Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0 Valid CSS Powered by DokuWiki GNU FDL

Qui sommes-nous ?
Aidez WikiSquare en le faisant connaître !
Sauf mention contraire, tous les textes sont disponibles sous les termes de la GNU Free Documentation License.
Les images sont sous le copyright de leurs auteurs.

Page générée en 0.063790082931519 seconde.