Vous êtes ici : Accueil > Final Fantasy Unlimited

Final Fantasy Unlimited

  • Année : 2001 - 2002
  • Réalisation : Mahiro Maeda
  • Character design : Kazuto Nakazawa
  • Decors : Tomoro Hirata
  • Animation : Gonzo Digimation
  • Musique : Nobuo Uematsu ; Shirou Hamagushi ; Akifumi Tada
  • Nombre d'épisodes : 25

Final Fantasy Unlimited était, a la base, un ambitieux projet de square : Créer une histoire totalement inédite, un Final Fantasy de plus. À la base, celui-ci devait se composer d'une série de 52 épisodes suivie de Final Fantasy Unlimited After, Final Fantasy Unlimited Before et Final Fantasy Unlimited Before Spirale.
Mais tout ceci n'était qu'un rêve de Square car la série ne toucha jamais son public qui la repoussait pour ses défauts… Face a cet échec, le projet de départ se trouva bien écourté : la série fut raccourcie à 25 épisodes et Square mit une croix sur la suite.

Histoire

Tout commence par un flashback :
Un soir le pilier de ténèbres fait son apparition sur la mer non loin d'une ville, deux gigantesques créatures en sortent (certains les comparent a léviatan et bahamut). Ces créatures se battent dans les airs avant de disparaitre.

Des années plus tard Yu et Ai, frère et sœur jumeaux, décident de partir a la recherche de leurs parents, partis faire des recherches dans le pays des merveilles, au-delà du pilier des ténèbres. Mais ce pays s'avère être tout sauf merveilleux, et c'est avec l'aide de Lisa, une femme savant pratiquer l'art du Kigen, de Kaze, l'homme au magun, qui manie un pistolet terrifiant capable d'invoquer, et des Comodins, des rebelles désirant faire régner l'ordre dans ce pays, que les enfants tentent d'atteindre leur but.
Malheureusement le chemin est semé d'embuches car les quatre seigneurs de Godium et le Compte, régnant sur ce pays, font tout pour empêcher la progression de l'équipe.

Les points positifs

On ne peut nier la qualité de la réalisation, les images sont soignés, mélangeant dessins traditionnels et images de synthèse. L'ambiance et très bien rendue que ce soit de par ces décors lumineux et originaux de Tomoro Hirata que de part sa musique signée Nobuo Uemasu et son équipe, on compte presque 70 pistes dans l'ost pour un total de 3h30 de musique, ce qui est énorme pour une série. Et la chute. Avec un début de série qui laisse a désirer la chute est magnifique et vaut le coup (je n'en dit pas plus).

Les points négatifs

Pourquoi se projet ambitieux as-t-il échoué ?
Le monde est bien celui de final fantasy (mog, chocobo) mais n'est pas présenté comme on en a l'habitude, ce qui peut, au premier regard choquer.
L'intrigue est trop simple et trop pauvre en rebondissements.
Le doublage est atroce, rendant parfois certains personnages niais a souhait.
L'action ne se met vraiment en place qu'a partir de l'épisode 16, avant, chaque épisode suit le même plan : les personnages avance dans ce monde étrange, tombent sur un méchant qu'il combattent et c'est 20 minutes de bouclé. De plus tous les épisodes (ou presque) ont la même animation qui suit la phrase : “Il a bougé”, ce qui peut être usant au bout de 25 épisodes (surtout si on en regarde certains plusieurs fois (ndmyst6re : pourquoi les regarder plusieurs fois justement ?)).

Bilan

La seule chose qui me vient a l'esprit est : “c'est dommage”. Et c'est ce que beaucoup, moi le premier, ont dû se dire après avoir vu cette série. Ce qui est dommage ? Que tout se termine comme ça alors que ça devrait continuer ! même si le début n'est pas accrocheur, les personnages deviennent attachants, et plus on s'approche de la fin, plus on aime l'histoire. Et lorsque tout est fini, on a la même sensation de vide que l'on a à la fin de chaque final fantasy ; on en veut plus, mais c'est fini.
Dans le cas présent, c'est “si on s'était rendu compte plus tôt que c'est bien, on aurait peut être la suite…”.
Ceci n'est que mon avis, à vous de venir nous enrichir du vôtre.

J'espère vous avoir donné envie de regarder cette série d'un point de vue moins critique.

WebAnalytics Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0 Valid CSS Powered by DokuWiki GNU FDL

Qui sommes-nous ?
Aidez WikiSquare en le faisant connaître !
Sauf mention contraire, tous les textes sont disponibles sous les termes de la GNU Free Documentation License.
Les images sont sous le copyright de leurs auteurs.

Page générée en 0.054178953170776 seconde.